JOUEURS DE BORDEAUX INSULTES : Younousse Sankharé empêché de s'expliquer avec les fans

Ambiance tendue au Haillan lundi au lendemain de l'élimination des Bordelais en coupe de France.

La colère des Ultras est montée d'un cran après le triste visage montré par l'équipe dimanche à Granville, sortie par les amateurs normands (2-1). Six défaites de rang, série en cours, c'est du jamais vu à Bordeaux depuis 40 ans, et ça ne passe pas.

S'ils n'étaient que quelques-uns à assister au décrassage, ils se sont fait entendre. "Vous êtes des chèvres, des pipes. Vous êtes la risée du foot français". On a également entendu quelques noms d'oiseaux voler ainsi que des "Malcom, casse toi" et le maintenant traditionnel "Gourvennec démission".

Le milieu de terrain Younousse Sankharé, buteur dimanche en coupe de France, a tenté de venir s'expliquer, et lance « Je veux parler foot, pas d’insultes » mais il est vite stoppé dans son élan par un membre du club. 

Une dizaine de policiers est venue à la fin de l'entraînement pour assurer la sécurité des joueurs au moment de regagner leur véhicule. 

La situation est d'autant plus tendue que les dirigeants ont pour l'instant décrété le silence médiatique. On a seulement appris que Nicolas de Tavernost, représentant de l'actionnaire M6, fera le déplacement samedi à Troyes pour une rencontre qui sent le soufre.